Cela faisait un bon moment que l’idée d’un road trip à travers l’Europe me trottait en tête. Pour ce premier « Eurotrip », j’ai donc décidé de partir dans 4 pays différents : la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et enfin l’Italie.

7 jours, pour parcourir plus de 1000Km de routes, à travers une partie des plus beaux paysages d’Europe.

Jour 1 – Direction la Suisse

Comme première destination, de ce qui s’annonçait comme l’un de mes voyages les plus epic, nous avons choisi la Suisse, et en particulier la ville de Zurich. Cela nous a pris près de 6h15 en voiture depuis Paris pour y arriver.

Pour ce qui concerne la visite de la ville je vous conseille de vous balader le long des quais, ainsi que dans l’ancienne ville. Ce sont pour moi les meilleurs endroits pour apprécier Zurich.

Informations complémentaires

Le fonctionnement des autoroutes en Suisse est totalement différent du nôtre. En effet il n’y a pas de péage, mais il vous faut acheter une vignette qui vous permettra d’utiliser les autoroutes Suisses en illimitées pendant 1 an.

Cette vignette est vendue dans les Gaz Stations à proximité des entrées/sorties des autoroutes. Son tarif est de 40 CHF, soit 37€.

Jour 2 – Ich bin in Deutschland

Pour ce second jour sur la route, nous avons décidés de passer la frontière suisse pour nous rendre en Allemagne, afin de découvrir les lacs de Königssee et Obersee. Malheureusement l’accès au lac d’Obersee étant fermé jusqu’au 22 Avril, nous n’avons pu traverser que le lac de Königssee.

Pour admirer et profiter pleinement de ces lacs, je vous conseille de prendre les bateaux qui vous proposent de les traverser, sans quoi je pense qu’il est totalement inintéressant de s’y rendre.

Le trajet de la traversée se décompose en 2 étapes.

Konigsee

Après la visite du lac de Königssee, nous avons décidé de faire un saut en Autriche pour visiter la ville d’Hallstat. Le trajet est d’environ 1h20, ce qui est relativement peu comparé aux autres distances que nous avons parcouru.

Informations complémentaires :

Prix des billets du bateau en cliquant ici.

Horaire des bateaux ici.

Pour emprunter les autoroutes Autrichienne, c’est le même principe qu’en Suisse, il vous faut une vignette. Vous pouvez cependant décider d’acheter une vignette vous permettant de n’emprunter les autoroutes autrichiennes que pour un nombre défini de jour. De notre côté nous avons payés un pass 8 jours pour 8,90€.

JOUR 3 – Les Dolomites

Nous sommes à peine au jour 3 que nous avons déjà traversé 3 pays différents, en plus de la France. Je vous rassure, nous n’étions pas inscris à une quelconque course de rallye visant à traverser le plus de pays en un temps impartit.

Pour aujourd’hui, la destination du jour se trouve en Italie, il s’agit de la chaine de montagnes des Dolomites. Une destination que j’affectionne énormément, puisqu’elle est depuis longtemps dans ma liste des régions que je souhaite absolument visiter.

Pour ce premier jour en Italie, nous avons décidé de visiter plusieurs lacs. Le Laghi Di Fusine ainsi que le lac de Sorapis.

Le Laghi Di Fusine est un lac qui n’est pas dans les Dolomites, mais qui vaut le coup d’œil. Ce lac est très facile d’accès, puisqu’il se situe le long de la route. Vous pouvez vous garez en voiture sur un parking gratuit, et vous y rendre à pied en moins de 10min.

Le Lac de Sorapis est lui, cependant situé dans les Dolomites, mais contrairement à celui Di Fusine, il mérite que l’on fasse un peu d’effort pour se laisser apercevoir.

Compter environ 1h50 de randonnée à l’aller pour arriver au sommet, et 1h20 pour la descente.

Il faut aussi savoir que nous sommes allés dans les Dolomites à la période de la fonte des neiges, c’est donc pour cela que le lac des Sorapis n’arborait pas ses couleurs bleues turquoises, mais plutôt un beau manteau de glace.

Jour 4 – Les lacs des Dolomites

Pour ce 4ème jour, nous voici dans la région du Sud Tyrol, 3 lacs étaient au programme, dont certainement le lac le plus connu des Dolomites, le Lago Di Braies. Si vous décidez de passer dans la région, ce lac est absolument à faire. Je vous conseille de vous y rendre assez tôt le matin pour éviter les heures touristiques, et pouvoir vous garer sur les parkings gratuits (sinon il vous en coutera 5€).

Après le Lago Di Braies vous pouvez faire la visite des lacs de Dürrensee et de Dobbiacco qui se situent à moins de 30 minutes en voiture.

L’après midi a été consacrée à la visite des églises de Val di Funes.

Jour 5 – Ascension de la Seceda

Ce jour était pour moi l’un des plus importants, je ne pouvais partir des Dolomites sans voir le sommet de la Seceda. Après un réveil difficile à 1h50, et près de 9km de randonnée dans la nuit accompagné de ma lampe frontale, le pic de la Seceda s’offrait enfin à moi sous un lever de soleil des plus magiques.

Petite précision, selon la saison le sommet de la Seceda est aussi accessible via un cable-car qui vous permet directement d’accéder au sommet sans effort. Je vous invite à consulter les horaires ainsi que les tarifs avant d’entreprendre votre ascension.

Jour 6 – La fin du voyage

Dernier jour de notre voyage en Europe, au programme aujourd’hui, les Pyramides de Terre, le lac Carezza, ainsi que le lac de Wuhnleger Löschteich.

Nous arrivons au terme de cette incroyable aventure à travers l’Europe, malgré le fait que je n’ai pas eu l’occasion de faire tous les spots des Dolomites, cette aventure restera certainement l’une des meilleures que j’ai pu faire à ce jour.

Je remercie particulièrement @visitZurich et @VisitSouthTyrol de m’avoir permis de vivre cette expérience, ainsi que de réaliser ce reportage photo.