Salut tout le monde, c’est Lyes. Aujourd’hui je vais partager avec vous mon voyage dans les Îles Lofoten. C’est la troisième fois cette année que j’explore la Norvège. Ma partenaire pendant ces douze jours est aussi ma partenaire de vie : Claire. Le projet était de randonner un maximum, de gravir le plus de sommets et de camper.

J’aime dormir dans ma tente pour deux raisons, je prends plus le temps d’apprécier les paysages et aussi d’être présent aux deux moments de la journée où la lumière est la plus belle (coucher et lever du soleil).

Le premier soir après 3 avions et 5 heures de ferry, nous avions besoin de repos pour bien commencer le trip. On a donc loué une des cabanes que vous voyez sur les photo ci-dessous. C’est un ancien village de pêcheur réhabilité en gîtes qui s’appelle Hamnoy.

Les Lofoten se situent au dessus du cercle arctique et pourtant il y a des plages magnifiques de sable blanc, l’une des plus belle étant Kvalvika. Il faut une heure pour y accéder à pied, c’est mon endroit préféré pour camper. Et si vous voulez atteindre le sommet de Ryten (à droite de la plage) comptez deux heures de plus.

Le sommet d’Offersoykammen offre une vue incroyable, c’est un endroit très peu connu et c’est justement ça que nous recherchions.

Ce matin-là nous avons commencé à marcher avant l’aube, pour être au sommet de Mannen au lever du soleil. La lumière était juste incroyable. Quelques heures après, nous avons pris un ferry pour aller dans le village le plus isolé de Norvège, Bunes (accessible en bateau seulement). La deuxième marche de la journée s’est passée sous une tempête de pluie.

Quelques autres photos :

La dernière nuit avant notre retour en France, petite session bain nordique et pour finir en beauté, nous avons passé des heures à regarder les aurores boréales au dessus du village de Nusfjord, une première pour Claire.

J’ai hâte d’y retourner. Au total nous avons fait 11 randonnées en 12 jours, et si vous voulez découvrir les Lofoten je vous conseille un site qui répertorie toutes les randos : rando-lofoten.net

Si vous voulez camper comme on l’a fait, sachez qu’il est possible de faire du camping sauvage partout.

A bientôt pour un prochain article sur les Dolomites.